Rechercher dans ce blog

Qui êtes-vous ?

Ma photo
Colmar, 68, France
Dame, maman et grand maman, aimant nature, musique, peinture, photos, rire !

Membres

jeudi 22 juillet 2010

Joubarde





La joubarde’

Si certaines plantes nous causent des tracas, il en est d’’autres qui mènent leur petit bonhomme de chemin sans nous tourmenter le moins du monde.
Les joubarbes sont de celles-là : elles lézardent au soleil et vous laissent le loisir d’’en faire autant.
De la famille des crassulacées, leur nom latin "sempervivum" indique combien elles sont vivaces et à quel point elles peuvent résister aux intempéries autant qu’à la canicule.
Ce sont des plantes idéales pour les rocailles.
En pot, elles ne réclament que peu d’’arrosage, et sont toutes désignées pour être installées là où la pomme d'arrosoir accède difficilement.Vous en trouverez de différentes espèces :
La plus répandue est la "supervivum montanum", avec ses rosettes vertes très régulièrement imbriquées qui la font ressembler à un petit artichaut ouvert. Son diamètre peut atteindre 8 cm. Originaire d’’Europe Centrale, elle passera sans problème les hivers les plus rudes à l’’extérieur.
Toute rougissante, voici "sempervivum tectorum", autrement appelée "joubarbe des toits".
Très coriace, elle sera très en harmonie dans de jolies terres cuites.
Choisissant parmi de nombreuses variétés, n’’hésitez plus : dans un pot, dans une auge ou dans une rocaille, installez des joubarbes ou multipliez-les.
Commencez par leur préparer un mélange bien drainant, bien aéré, composé d’’une moitié de terreau riche, d’’un quart de sable et d’’un autre de petit gravier.
Brassez bien et remplissez votre pot à ras bord.

plante sans soucis par exellence , pour ceux et celles qui ne savaient pas trop quelle était cette fleur ;-)
au fait après la floraison, le plante meurt mais d'autres prennent vite la relève !

belle journée pluvieuse à tous !





Posted by Picasa

1 commentaire:

  1. Vraiment une plante sans soucis : les miennes (à Jalhac) elles poussent sur des murs en pierre sèche au point que je me demande où elles trouvent de quoi manger... C'est très joli, comme plante d'ornement, surtout en hiver, où en Auvergne, le froid fait qu'il ne reste plus grand chose... :D

    RépondreSupprimer